WordPress exploite la police de votre système

WordPress 4.6 est disponible cette semaine et même si cette mise à jour n’apporte rien de majeur, elle change quand même l’aspect de l’administration. Les éléments sont toujours à la même place, il n’y a pas de nouvelles rubriques et tout sera là où vous aurez l’habitude, mais vous noterez peut-être une différence malgré tout. Avec cette version, la police utilisée dans l’administration n’est plus Open Sans comme avant, mais la police par défaut de votre système.

Voici à quoi cela ressemble sur un Mac :

avant-apres-admin.jpg
Accueil de l’administration sur Mac, avant et après la mise à jour (cliquez pour mieux voir la différence).
avant-apres-liste.jpg
Liste d’articles avant et après la mise à jour (pareil).
Lire la suite « WordPress exploite la police de votre système »

Publicités

J’ai failli abandonner WordPress…

Depuis plusieurs années, j’ai envie d’abandonner WordPress. Non pas que le CMS le plus populaire sur internet soit vraiment un problème, mais je me suis lassé de ses lourdeurs, de ses multiples extensions et surtout de son code PHP souvent assez lourd. Lourd pour le serveur, mais aussi, il faut être honnête, pour moi qui ne suis pas développeur. Modifier le thème est toujours assez compliqué, on fait souvent des erreurs (il suffit d’oublier un point virgule), bref, c’est contraignant.

Ainsi, j’ai essayé à plusieurs reprises des moteurs de blogs statiques qui permettent de générer l’intégralité du site sur son ordinateur, et de ne publier que des fichiers HTML sur le serveur. Une approche qui a plusieurs avantages, à commencer par la légèreté du site final. Il n’y a plus de bases de données, plus de création à la volée des pages, tout est prévu à l’avance et le serveur ne sert que du contenu HTML. Par ailleurs, cette solution simplifie le développement, puisque l’on ne travaille qu’en local. On génère le site et si tout est cassé, il suffit de modifier, générer à nouveau l’ensemble et c’est terminé. Quand tout est prêt, on synchronise le serveur.

Lire la suite « J’ai failli abandonner WordPress… »