Black Friday : les VPS OVH à moitié prix

Je ne vais pas lister toutes les promotions de Black Friday intéressantes, mais uniquement signaler une offre dont je vais bénéficier pour mon blog personnel.

Chez OVH, les VPS sont à moitié prix toute la journée. Ce qui veut dire que les tarifs commencent à 1,8 € par mois TTC pour l’option la plus petite. C’est celle que j’utilise depuis un an sur mon blog et à part la limite à 10 Go de stockage qui me pose problème, je n’ai pas à m’en plaindre.

black-Friday-ovh.jpg

 

Pour moins de 2 € par mois et en installant correctement votre blog WordPress (suivez le guide si vous n’avez aucune idée sur la méthode à suivre), vous aurez un serveur plus rapide et moins cher qu’un hébergement mutualisé. Pour ma part, je vais profiter de cette offre pour passer à l’offre supérieure, facturée avec la promotion à 3,6 € TTC par mois.

Je n’ai pas besoin de la puissance supplémentaire, mais l’espace de stockage augmenté sera confortable. Et puisque c’est le même prix que l’offre de base, je ne vais pas me priver de ce confort supplémentaire…

Attention, toutes ces offres impliquement un engagement de 12 mois : vous payez en fait une seule fois, mais pour un an d’hébergement. J’ajoute que toutes les offres de VPS sont en promotion, y compris les plus coûteuses. Il y a aussi des noms de domaine à 1,2 € la première année, des serveurs dédiés… 
Mise à jour : finalement, OVH a maintenu l’opération tout le week-end. Il n’est pas trop tard pour profiter des offres et même si la boutique est parfois frustrante tant elle est mal pensée et bugguée, ces offres restent excellentes. Pour moins de 30 € par an, vous aurez de quoi faire tourner un blog WordPress de façon très confortable… difficile à battre. 

Publicités

Les VPS deviennent vraiment intéressants

OVH, le plus grand hébergeur français, a augmenté les tarifs de ses offres mutualisées. Les tarifs commencent désormais à 3,6 € par mois pour l’offre « Perso » et l’offre « Pro » en milieu de gamme nécessite de payer 7,2 € par mois. Des tarifs justifiés par la nécessité d’embaucher plus de personnels pour le support technique, ce qui n’a rien d’anormal et il faut reconnaître que l’hébergeur a fait de gros progrès sur ce point.

ovh-mutu.png
Les tarifs indiqués par OVH sont hors taxe.

Cette augmentation de tarifs améliore, en contrepartie, l’intérêt des VPS proposés par OVH. Ces serveurs virtuels s’approchent des serveurs dédiés que les sites les plus exigeants utilisent. On partage toujours un matériel, comme avec les offres mutualisées, mais on a une maîtrise totale sur le serveur et un accès mieux garanti aux ressources.

Désormais, les tarifs des VPS d’entrée de gamme d’OVH sont identiques aux offres mutualisées de l’hébergeur. La première offre est ainsi facturée 3,6 € par mois et pour bien des sites, c’est une meilleure affaire à mon avis. Mais, car il y  a un mais, et un gros : pour utiliser un VPS, il faut manier le terminal et ne pas prendre peur face à des lignes de commande. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cet outil, il sera préférable d’en rester à une offre classique.

ovh-vps.png

Lire la suite « Les VPS deviennent vraiment intéressants »

Passer à PHP 7 avec un mutualisé chez OVH

Si vous utilisez WordPress — et c’est certainement le cas si vous suivez ce blog — et que vous hébergez votre blog sur l’une des offres mutualisées d’OVH, vous pouvez désormais passer à PHP 7 ! Cette mise à jour majeure se concentre sur la vitesse d’exécution et le gain est très net. Sans rien changer à votre installation, sans aucun effort d’optimisation, le site sera plus rapide, tout particulièrement s’il est complexe.

J’ai repris le module qui m’avait servi à comparer plusieurs hébergeurs pour vérifier sur mon blog personnel s’il y avait une différence visible entre le PHP 5 qui était jusque-là la norme, et le PHP 7 qui va le devenir. Comme vous pourrez le constater, on gagne sur tous les tableaux : le site est plus rapide à exécuter le PHP et les tests spécifiques à WordPress montrent également que le blog va tourner plus vite. Dans certains cas, on divise par trois le temps d’exécution, ce qui permet alors de passer de plus d’une seconde à 300 ms, un temps quasiment imperceptible pour le visiteur.

php-7-chiffres

Avant de continuer, un mot au sujet de la compatibilité. PHP 7 est une mise à jour majeure qui casse plusieurs choses qui fonctionnaient auparavant. Concrètement, cela veut dire que la mise à jour peut bloquer certaines fonctions, voire le site tout entier dans les cas les plus graves. Si vous utilisez WordPress toutefois, vous devriez être tranquille : la dernière version du CMS fonctionne parfaitement avec PHP 7 et certains modules ou thèmes peuvent être incompatibles, mais ils sont a priori très rares.

En cas de problème, vous pourrez toujours revenir en arrière. Je vous conseille ainsi d’essayer, et d’annuler le changement si quelque chose ne fonctionne plus.

Comment activer PHP 7 sur votre hébergement mutualisé OVH ? C’est très facile : il suffit de se connecter en FTP à votre compte et de modifier le fichier .ovhconfig qui se trouve à la racine de votre site, ou bien de modifier celui à la racine de votre compte. Vous pouvez ainsi gérer chaque site différemment et n’activer PHP 7 que là où c’est possible, tout en gardant les autres sites hébergés avec une ancienne version.

ovhconfig

Voici ce que doit contenir le fichier pour activer PHP 7 :

app.engine=php
app.engine.version=7.0
http.firewall=none
environment=production

Si le fichier est déjà présent, modifiez la deuxième ligne et remplacer la valeur après le = par 7.0. S’il n’est pas présent, vous pouvez créer ce fichier en reprenant bien son nom (le point au début est essentiel). Enregistrez les modifications et vérifiez immédiatement que tout fonctionne. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez supprimer le fichier et vous reviendrez à la version précédente de PHP.

Pour plus de détails ou si vous avez des questions ou des problèmes sur la transition, un sujet dédié a été ouvert dans les forums d’OVH.